Création de site internet / referencement de site internet / creation de site web / centre de formation / service web marketing à lille / commerciaux et managers cdi

Arnaques: Ekinoxe vous informe d'une nouvelle forme d'arnaque à l'e-mail !

Qui n'a jamais jamais eu la mauvaise surprise de recevoir dans sa boite mail un courrier fallacieux ayant pour objet un message pour le moins explicite, du genre "Vous êtes le grand gagnant de la loterie", "vous avez été sélectionné pour recevoir une grosse somme d'argent" ?
Ce type de mailing frauduleux se développe de plus en plus à tel point que les pouvoirs publics et les médias commencent à s'y intéresser de plus près et à chercher des solutions, car de plus en plus d'internautes sont victimes de ces escroqueries. Certaines de ces arnaques sont déjà bien connues du grand public : loteries fictives, vente de produits pharmaceutiques illicites...

Surfant sur la crédulité de certains internautes, les nouveaux pirates du web n'hésitent pas à arnaquer simultanément plusieurs milliers d'euros à des dizaines de personnes.
Mais une nouvelle forme d'escroquerie, plus sournoise, commence à prendre de l'ampleur. Faisant appel à la solidarité et à l'amitié des internautes, ces arnaques bien ficelées peuvent tromper bon nombre d'entre eux, même les plus aguerries.
La technique est plutôt simple mais terriblement efficace ! La boîte mail d'un internaute est d'abord piratée afin d'envoyer à sa liste de contacts un mail précisant qu'il a besoin d'argent suite à la perte de son passeport et de son argent lors d'un voyage en Afrique : "Je viens d'être cambriolé ce jour au voisinage de mon hôtel alors que je préparais mon retour (...). Je dois 1.000€ des frais d'hôtel et 100€ de facture téléphonique", précise le mail.
Allant encore plus loin, les arnaqueurs émettent implicitement un ultimatum : "Je viens de recevoir une menace à payer avant mon départ ce qui me mets dans une frustration absolue; raison pour laquelle je sollicite votre aide (...)."
De quoi laisser perplexe la plupart des contacts !
Il semblerait que peu d'internautes se soient fait tromper par ce nouveau genre d'arnaques. La faute sans doute à l'orthographe et la syntaxe maladroites des arnaqueurs. Ces opérations, souvent menées par des arnaqueurs venus de pays d'Afrique tels que le Gabon ou la Côte d'Ivoire, témoignent d'un manque évident de crédibilité.

Dans le même thème:

- Ekinoxe se mobilise contre les arnaques

- Ekinoxe vous met en garde contre une autre arnaque : les virus des messageries instantanées

Ekinoxe vous met en garde

« Vérifiez les personnes qui vous ont bloqué ou supprimé... »

Attention à ce message!  Pour diffuser des spams via votre compte MSN Messenger, certains pirates profitent de votre curiosité. Le piégeur se fait passer pour hotmail ou MSN et vous propose de connaître les personnes qui vous ont bloqué ou supprimé de leur liste de contacts. Soyez vigilants, ceci est une arnaque. En voici le déroulement: le pirate  propose à sa victime de connaître l'identité des personnes qui l'on supprimé.  Pour cela le pirate demande à l'utilisateur de lui révéler ses identifiants (adresse mail et mot de passe), une fois en sa possession, il utilise ces données pour diffuser des spams via le compte de sa victime. Cette arnaque peut causer bien d'autres désagréments: usurpation d'identité, modification de votre mot de passe, consultation de données confidentielles à votre insu (historique de vos conversations et E-mails), etc. Ne dévoiler pas vos identifiants personnels sur Internet.

Une autre arnaque : les virus des messageries instantanées

Ekinoxe aide ses clients à se prémunir contre les tromperies et les arnaques qui circulent sur les messageries instantanées. Notre but est de vous avertir et de vous protéger contre toutes formes d'abus.
Méfiez-vous de certains messages envoyés par vos contacts via votre messagerie instantanée. Certains d'entre eux peuvent avoir été victimes de virus et vous les transmettre malgré eux. Cette forme de virus se propage très rapidement et Ekinoxe vous met en garde contre ces abus, nous vous conseillons de ne jamais cliquer sur les liens transmis par vos contacts si ces derniers vous semblent suspects (message et/ou lien en anglais, invitation à découvrir des photos ou des vidéos, etc.).
En cas de doute, interrogez l'auteur du message, vous saurez rapidement s'il s'agit d'une arnaque ou non.

Ekinoxe se mobilise contre les arnaques à la carte bancaire

De plus en plus de personnes sont victimes d'escrocs, qui causent de nombreuses arnaques à la carte bancaire. Ekinoxe vous conseille pour lutter contre ces incursions dans vos comptes.

Si vous apercevez sur vos relevés bancaires des retraits, pratiqués à intervalles réguliers, provenant de pays étrangers, consultez au plus vite votre banque, vous avez à faire à des escrocs qui vous ponctionnent votre compte. Sur le net, vous avez peut-être commandés des articles sur des sites à la sécurité défaillante. D'une manière générale, ne donnez jamais vos numéros de carte par e-mail, ou par messagerie instantanée. Surtout, vérifiez que les sites où vous passez commande sont sécurisés avec des petits pictogrammes placés en bas de la page du site et que la transaction se fait via un site bancaire. Ekinoxe combat les abus du net et est consciente que de tels soucis peuvent survenir pour les internautes novices sur le Web. Nous vous conseillons de consulter les Conditions générales de vente (CGV) du site que vous visitez avant d'acheter, si un souci financier vous arrivait, il vous serait facile de le recontacter et de faire valoir vos droits.

Chez Ekinoxe, les sites sont sécurisés. Aucune information bancaire ne transite et nous sommes en relation avec les banques, qui elles-seules, gèrent les données et sont équipées des meilleurs pare-feux et des protections diverses, qui sécurisent au maximum le réseau. Pas d'inquiétude à avoir, tout sera pris en charge par la banque, qui retransmettra son accord de débit de votre compte aux fournisseurs, qui ne gardera alors aucune trace de vos coordonnées.

Finalement, avant de faire vos achats et éviter les arnaques :
-Observez l'intégrité du site marchand : couleurs, URL, pictogrammes sécurisés de banques... certains sites pirates falsifient d'autres sites bien connus (ebay, priceminister)
-Ne donnez pas votre numéro de carte par messagerie, ou par mail
-Vérifiez les CGV du site marchand

Ekinoxe vous met en garde contre les arnaques des faux sites de vente en ligne.

A l'heure de l'explosion de la bulle internet, de nombreuses arnaques se mettent en place avec une efficacité redoutable. Ekinoxe tente de vous avertir contre ces arnaques.


Les sites de vente en ligne commencent à prendre une place importante sur la toile, si bien qu'aujourd'hui apparaissent de faux sites qui n'ont pour vocation que de vous arnaquer. Leurs offres sont alléchantes et leurs prix défient toute concurrence. Bien souvent, ils vous promettent même une livraison par avion. Ces faux sites sont difficilement reconnaissables, c'est pourquoi Ekinoxe vous met en garde contre ces arnaques en vous prodiguant de précieux conseils.

Tout d'abord, il faut préalablement voir si le numéro de téléphone et l'adresse postale existent sur le site des pages jaunes internationales. N'hésitez pas, par ailleurs, à appeler au numéro indiqué afin de vérifier qu'une ligne téléphonique fonctionne. Vous devez également vous méfier des adresses yahoo ou hotmail : de vrais vendeurs possèdent une adresse différente.

Enfin, une demande de paiement en cash ou par chèque bancaire peut être un indice auquel vous devez être attentifs. En outre, vous ne devez jamais donner votre numéro de carte par messagerie ou mail.

Si vous avez été victime d'une arnaque de ce type, n'hésitez pas à vous adresser à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes à l'adresse http://www.finances.gouv.fr/DGCCRF.

Contrairement aux arnaques énoncées, Ekinoxe vous recommande des sites sécurisés dans lesquels vos informations bancaires ne transitent pas et restent confidentiels.


Un nouveau portail pour lutter contre les arnaques.

Ekinoxe se met au service de ses clients pour leur apporter les meilleures protections possibles contre les arnaques sur le web. Mais il n'est pas toujours facile de savoir à l'avance si l'on a affaire à une arnaque ou pas. Le gouvernement français a donc décidé de créer un portail qui recense les arnaques connues mais qui vous permet aussi de les dénoncer.

Les modes opératoires les plus courant sont décryptés et analysés et vous permettent de mieux les repérer. En plus de cela, le gouvernement recense les différentes méthodes pour protéger son ordinateur des virus (indispensable avec un pc, mais pas avec un mac). Baptisé Pharos, le portail sera rattaché à la future plate-forme de l'office européen de police d'Europe.

Il faut savoir que les arnaques commises sur internet sont en constante augmentation. En 2008, 4000 ont été recensé, et les prévisions pour 2009 ne sont pas bonnes : il va falloir en compter le double.

Google suggest, fonctionnalité astucieuse... ou arnaque ?

Lancée l'été dernier par Google, Google Suggest est une fonctionnalité astucieuse ayant pour but de "deviner ce que l'internaute veut entrer dans le champ de recherches afin de lui suggérer des termes en temps réel".

Il y a quelques mois, le site internet de LCI montrait quelques anomalies de cette fonctionnalité de Google, qui proposait les termes "gay", "nu", "juif" pour certaines requêtes concernant des people.
Les premiers à manifester leur mécontentement quant à l'association de termes péjoratifs à certaines requêtes furent les entreprises privées, comme ekinoxe, associée au terme "arnaque" (arnaque ekinoxe). Bon nombre d'entre elles voient leur nom assimiler aux termes "arnaque" ou "escroquerie", comme CNFDI ou Direct Energie.

Assigné en référé, Google a gagné, la justice mettant en avant "la liberté de recevoir et de communiquer des informations". Néanmoins, selon l'ordonnance du juge, l'expression litigieuse, à savoir "arnaque", est bien "susceptible d'avoir un connotation outrageante".
Ne voulant pas prendre de risques, Google, saisi par l'entreprise  Direct Energie, a décidé de supprimer l'expression "direct énergie arnaque".
Ekinoxe se mobilise contre ces suggestions du moteur de recherche qui peuvent porter atteinte à des entreprises honnêtes.

Selon Google, si les entreprises sont associées au mot arnaque, ce n'est pas anodin, puisque c'est ce que les internautes ont suggéré. Mais qu'en est-il de certaines entreprises malveillantes qui font tout pour que le nom de leur(s) concurrent(s) soient noyé(s) dans une masse d'informations négatives ?
La défense de Google paraît hasardeuse sur ce sujet. Ayant tendance à se cacher derrière la liberté d'expression, le moteur de recherche n'hésite pas à modérer certaines suggestions quand celle-ci relèvent du racisme ou de la pornographie par exemple.
Dans ce cas, Google ne peut plus se considérer comme un herbergeur de suggestions, mais comme un modérateur ! Et la vraie question est la suivante : la justice doit-elle laisser une entreprise privée comme Google décider des suggestions fausses, frauduleuses, ou inexactes ?